Géophysique

La géophysique vient de faire une entrée spectaculaire sur notre dernière réunion de chantier.

Nous nous  sommes retrouvés  à Nice sur le terrain de notre prochain chantier, pour valider avec les futurs propriétaires et leur architecte l’ensemble des réseaux fluides (électricité, plomberie, ventilation et chauffage). C’est un travail assez long, minutieux qui consiste à trouver un équilibre entre les envies des futurs habitants, les possibilités techniques, le budget de construction et aussi les nécessités imposées par l’étude thermique RT2012.

chantier Nice

Cette réunion a débuté avec une petite heure de retard, car nous avons pu profiter de la présence sur le site d’une équipe de techniciens en géophysique en plein travail.Cette étude géophysique complémentaire et novatrice a été demandée pour optimiser les appuis de la maison que nous allons construire. Nous sommes sur un terrain en forte pente qui domine, à Nice, la vallée du Var et le nouveau stade Allianz Aréna. Ce terrain est réputé instable et difficile ce qui a conduit a prendre de nombreuses précautions (fondations profondes, tirants de retenu, traitement des eaux pluviales drastiques, murs de retenu et bien sûr une maison légère en ossature bois). Tout ceci à bien sûr un coût important, et il est toujours plus agréable d’utiliser son argent pour des éléments de confort, de design et d’écologie que dans des M3 de béton et des mètres de pieux. Aussi, l’ingénieur structure et l’architecte travaillent pour faire mieux, avec moins.

géophysique

C’est dans ce but qu’une étude géophysique et sismique du terrain a été demandée. Ce matin donc, nous avons pu découvrir le travail d’une équipe utilisant un matériel que je ne connaissait pas. Il s’agit de réaliser une étude géophysique et une “image sismique” du sol au travers d’une ligne de capteurs, d’un générateur de choc et d’une centrale d’interprétation. Les techniciens installent une série de capteurs fichés dans la terre à équidistance et reliés à un câble sismique, lui même connecté à un monitoring de mesure de  vibrations. Les techniciens génèrent ensuite des chocs qui sont interprétés et enregistrés pour déterminer les différentes strates du terrain et le comportement de ce terrain en cas de mouvement et de séisme. Seul les mesures sont prises sur place et un rapport géophysique nous sera transmis dans quelques jours, après analyse et interprétation.

géophysique géophysique2 géophysique géophysique

http://www.abemfrance.eu/fr/produits/sismique/31-daqlink3

Toutefois, les premiers résultats semblent favorables et nous espérons tous pouvoir réduire le budget et la complexité des fondations de la maison.

Après cet étonnant intermède technique, et ce rapide cours de sismologie et de géophysique, nous avons pu avec Frédéric (plomberie et chauffage) et Georges (électricité) étudier l’ensemble de la maison et préparer l’ensemble des réseaux et leurs interfaces. Pour cette maison nous répondrons aux besoins de l’étude du thermicien avec un chauffage au bois (insert), une PAC air-air à haut rendement et un chauffe-eau thermodynamique lié à la VMC. Nous nous retrouverons tous pour une dernière réunion technique avant que nous commencions, dans notre usine Belge, la fabrication des murs.