Bonnes fêtes

Nous terminons l’année 2014 et nous allons bientôt nous atteler à construire une année 2015 pleine de promesses et de maisons en bois. Nous nous absentons quelques jours pour aller visiter les réalisations bois de l’Alsace et du sud de l’Allemagne et profiter des marchés de Noël. Nous souhaitons à toutes et tous un bonne fin d’année et de bonnes fêtes.

Bonnes fêtes à tous !

Strasbourg-Marché-de-Noel-Place-Kléber-Le-Grand-Sapin-2

Nous terminons une bonne année avec, 2 maisons en bois massif en cours de montage, 3 maisons en cours de finition et 2 gros chantiers en pré-production (c’est l’accessibilité aux chantiers qui est complexe sur ces 2 réalisations à Ollioules et à Bormes-les-Mimosas). L’année 2015 sera d’ailleurs marquée par des changements important pour notre société (réorganisation de l’usine, arrivée de nouveaux investisseurs en Belgique, intégration d’un nouvel informaticien en PACA…). Nous ferons un point plus long à la rentrée 2015 sur l’ensemble de ces orientations, mais je voudrais terminer l’année en remerciant tous ceux qui ont œuvré pour réaliser ces maisons…

  • Tous nos clients et amis, qui nous ont fait confiance et nous ont confié leur projet
  • Tous les ingénieurs et techniciens en Belgique et au Luxembourg qui ont accompagné nos besoins et évolutions.
  • Cyril, Frédéric, Philippe, Christophe et tous ceux qui sur le terrain ont aidé à notre développement.
  • Guillaume qui a développé notre site internet avec l’agence Senscible dans l’Allier
  • Slavisa, Radé, Marius, Christian, Vélo, Bogdan… et tous les compagnons qui ont travaillés avec nous depuis des années.
  • Frédéric, Georges, Rhani, Cédric, Eric et tous les artisans indépendants qui ont fait que nos maisons sont appréciées …
  • Les Architectes avec qui nous collaborons et qui nous proposent leurs projets (Jean-Louis, Georges, Corentine, Karina, Jean-Paul…)
  • Bob et Chris pour avoir immortalisé nos réalisations par leurs superbes photos.
  • Thi au bureau pour la coordination, la préparation et tout le reste…
  • le cabinet comptable Martel-Chauvin à Aix-en-Provence.
  • Candy et Gaëlle à Brignoles
  • Thomas et ses menuisiers à Carcès.

Merci à tous, ainsi qu’à ceux qui nous suivent, qui nous lisent et qui croient en nous.

merciJe vous souhaite un heureux Noël et une très belle fin d’année 2014 !

Nous nous retrouverons bien vite sur les écrans et les chantiers de 2015..

Déménager !

Nous venons de réaliser notre dernière réunion technique avec un client d’Avignon dans nos locaux de la rue Descartes à Aix avant de déménager vers le Jas de Bouffan.

Comme pour nous accompagner dans ce dernier jour, la brume avait recouvert les bureaux. C’était la première fois de la saison et cela n’a pas facilité la circulation.

Nous déménageons !

boite-de-déménagement

Nous déménageons surtout à cause de la circulation qui est il faut bien l’avouer assez complexe entre 8 h et  9 h 30 et après 17 h. Il n’est pas rare de devoir attendre 40 minutes pour aller du pont de l’arc  à la rue Descartes ce qui est complexe pour nous et nos clients.

Il est certain que la totalité des réunions de chantier se font sur le lieu de nos constructions et que nous rencontrons nos clients le plus souvent chez eux ou au cabinet de leur architecte. Mais lorsque nous recevons ou nous allons travailler sur Aix-en-Provence cet encombrement routier est vite pénalisant.

bureau Aix bureau Aix

C’est avec un peu de nostalgie que j’ai fait ce dernier rendez vous sur l’Arbois pour planifier les derniers détails d’une maison en ossature bois que nous allons édifier au domaine du Cap Bénat (le Gaou Bénat est la presqu’îles entre le Lavandou  et le fort de Brégançon).

Notre nouvelle adresse :

Nous allons aménager, la semaine prochaine dans des nouveaux locaux, plus proches du centre ville d’Aix-en-Provence et surtout plus facilement accessible par la route.

4 avenue Marcel Pagnol, l`Atrium B, 13100, Aix en Provence

Les Bâtiments sont plus anciens, mais des travaux ont été accomplis et nous allons rentrer dans des espaces correspondants mieux à nos attentes (salle de réunion..).

Très prochainement, je réalise un petit reportage sur ce nouveau cadre de travail (le temps de poser les cartons et de ranger les dossiers).

Nous allons sans doute profiter de ce changement d’adresse pour modifier dans les statuts le nom de notre société, pour porter celui de notre marque, “maison bois coté sud”.

A bientôt donc dans nos nouveaux bureaux 4 avenue Marcel Pagnol, l`Atrium B, 13100, Aix en Provence !

 

 

Pose du drapeau

 

pose du drapeau maison ossature boisUne des traditions de la construction est la pose du bouquet et/ou du drapeau sur le toit d’une nouvelle maison lors de la fin de la phase gros œuvre d’une maison.

Un drapeau sur une cheminée :

maison ossature bois St Vallier maison ossature bois St Vallier maison ossature bois St Vallier maison ossature bois St Vallier

Cette cérémonie marque un moment important lors de la construction d’un bâtiment. Elle est réalisée lorsque les murs ont été édifiés, le toit posé, ainsi que la cheminée. C’est traditionnellement la fin de l’intervention des maçons qui vont passer le relais aux artisans du second œuvre.

01cdc63ed623ee77e77050dc87fe4b0c9b1ffc9f22

Cette tradition remonte loin dans le temps, elle existait au Moyen-âge et on en trouve la trace dans les confréries maçonnes lors de l’édification des maisons et cathédrales. Il existe des textes plus anciens faisant remonter cette cérémonie avant même l’an 1000 dans les pays Celtiques.

Il s’agissait alors de réunir les feuillages d’un arbre que l’on venait de couper pour réaliser une construction et de l’exposer en remerciement à la vue des dieux au sommet de la réalisation. La pose de ce feuillage se faisait rituellement avec des offrandes de nourritures, lors d’un repas sans doute partagé entre les constructeurs et les donneurs d’ordres.

Une tradition qui perdure :

Chez nous les maçons  ne réalisent le plus souvent que les fondations ou les fondations et la dalle. Après nous prenons la main pour l’édification des murs.

Cette phase de la construction est très rapide pour des maisons en bois (de 4 à 10 jours pour une maison en bois massif et moins d’une journée pour une ossature comme celle-ci). Il n’y a donc pas beaucoup de temps entre notre arrivée et cette cérémonie (sur ce chantier de Saint-Vallier, une dizaine de jours), mais c’est toujours un beau moment qui rassemble les monteurs bois, les maçons, les artisans (électriciens, plombiers, staffeurs…) et bien sur les futurs habitants.

Réunion technique :

réunion ossature bois St Vallier réunion ossature bois St Vallier réunion ossature bois St Vallier réunion ossature bois St Vallier

Nous profitons de ces instants et de la présence de tous pour organiser une réunion préparatoire à la suite du chantier. Nous vérifions et définissons avec les propriétaires le positionnement des sanitaires, des appareillages électriques et certains points de décoration. Cela se termine comme il y a quelques siècles autour d’un repas et dans la bonne humeur…

reunion technique ossature bois   réunion ossature bois St Vallier réunion ossature bois St Vallier

 

Comment se comporte une maison en bois lors d’un tremblement de terre ?

Maison bois et sismicité :

 

 

La région PACA et en particulier le secteur de Barcelonnette et Jausiers dans les Alpes de haute Provence  a subi le 7 avril un tremblement de terre d’une magnitude supérieure à 5. Bien des inquiétudes et quelques dégâts (cheminées tombées, pignons en pierre fissurés, rochers sur les routes… ). C’était le plus gros séisme depuis plus de 10 ans et ce dernier repose la question des bonnes méthodes de construction en zone à risque et en ce qui nous concerne de la compatibilité des maisons et chalets en bois face aux tremblements de terre.

Nos chalets dans les Alpes (04 et 05) :

Nous avons construit plusieurs maisons et chalets dans la vallée de l’Ubaye dont certains sont très proches de l’épicentre du tremblement de terre (Barcelonnette, Larche). Tout va bien pour toutes ces constructions… merci !

chalet Larche chalet Larche

Ce n’est pas le cas de toutes les maisons voisines, nous allons voir pourquoi !

Les contraintes des séismes :

seisme_web

La carte des risques sismiques a été modifiée il y a 2 ans. Alors que les risques étaient pris en compte canton, par canton, la nouvelle carte se veut plus fine et analyse le niveau de risque commune, par commune. Surtout alors que seulement 14 % des terrains étaient soumis à un risque de mouvement de sol en 2005, c’est désormais 60 % des terrains et donc des chantiers qui doivent prendre en compte cette problématique.

Suivant sa fréquence, sa magnitude et sa durée, un tremblement de terre, va  transmettre aux bâtiments des sollicitations dynamiques (en fait une énergie transmise sous forme d’ondes -ondes de Rayleigh, mouvement vertical- et -onde de Love, cisaillement transversal-) qui sont dans les 3 dimensions et de forces différentes.

Les Bâtiments en bois sont donc techniquement calculés pour résister à ces efforts et contraintes. C’est en particulier les règles Eurocode 5 et Eurocode 8 qui sont mises en œuvre pour les maisons en ossature bois.

Pourquoi une maison bois résiste mieux aux tremblements de terre ?

Une maison en ossature bois ou en bois massif (+ITE) est composée de bois (CQFD) est le bois est un matériaux léger, souple, avec une grande résistance aux efforts verticaux et horizontaux sans rompre violemment (c’est pour ces qualités que le bois est utilisé dans quasiment toutes les charpentes, des cathédrales aux supermarchés).

Nos murs sont bien contre-ventés (osb4 de 15 mm ou spanotech RWH de 16 mm) et ce voile travaillant encaisse les fortes secousses. De plus les bois de la structure et les assemblages mécaniques sont plus ductiles que les autres structures (béton, briques..).

L’ensemble de  l’ossature bois ou de la structure bois des maisons en bois massif et ses assemblages sont de très bons dissipateurs d’énergie grâce aux qualités élasto-plastiques des matériaux employés.

Le bois est souple, il peut donc suivre les mouvements du sol sans rompre. Arrivé à son seuil de rupture le bois à également la bonne idée d’avertir par ses craquements… Le bois pardonne bien des choses, ce qui n’est pas le cas avec d’autres matériaux en terme de mise en œuvre , dimensionnement…

Bref, pour une construction en zone à risque sismique, le bois est un bon choix pour bâtir une maison. L’histoire nous le démontre et l’expérience aussi.

Le retour d’expérience des maisons en bois :

Le tremblement de terre de Kobé au Japon en 1995 fut l’un des plus destructeurs avec une magnitude de 6.8 sur l’échelle de Richter. Il a engendré des dizaines de millions d’euro de dégâts  et et a causé la mort de plus de 6 000 personnes. Lors de cette catastrophe de très nombreuses maisons se sont effondrées alors que la plupart des maisons en bois construites suivant la norme para-sismique japonaise (proche de l’eurocode 8) ont été épargnées.

Une étude de l’organisme Canadien d’analyse et de construction Forintek  indique que sur 40 tremblements de terre importants étudiés seuls 39 morts ont été dénombrés pour cause de rupture d’une structure bois contre plus de 40 000 dans des maisons en blocs et béton.

Le bois encaisse les contraintes et pardonne les failles plus facilement que d’autres modes constructifs.

Les précautions à prendre pour construire en bois :

La construction para-sismique avec du bois est simplifiée par les qualités mécaniques de ce matériau naturel (les arbres eux-mêmes résistent assez bien). Pour maximiser la réponse des maisons bois aux tremblements de terre il faut respecter certaines règles simples :

  1. porter une attention particulière au 1er niveau (des ouvertures raisonnables)
  2. des fondations solides sur un terrain stable
  3. lier les murs avec les fondations
  4. assurer la résistance latérale des murs principaux
  5. avoir un clouage solide

Avec ces quelques règles simples et quelques m3 de bois de bonne qualité, vous avez tous les atouts pour construire un parfait abri parasismique.

 

 

 

construire bois-rouler vert

Construire en bois c’est beau, c’est écologique, alors si on pouvait rouler vert en plus !!

rouler vert

rouler vert

Garer une voiture électrique à coté d’une maison en bois, la recharger (au moins partiellement avec des panneaux photovoltaïques) et l’utiliser au quotidien pour travailler, aller contrôler nos chantiers, rencontrer les architectes et venir discuter avec vous de vos projets, ce serait tout de même formidable.

On pourrait approcher les 5 piliers du développement futur évoqué par Jéremy Rifkin dans son dernier livre “la troisième révolution industrielle” aux éditions les liens qui libèrent. Les 5 piliers de de cette nouvelle ère industrielle seraient  :

  • chaque bâtiment est autonome en énergie (efficacité énergétique -d’où l’intérêt d’une maison en bois–  et production autonome).
  • production d’énergie renouvelable (éolien, co-génération, photovoltaïque…)
  • stockage de cette énergie (les batteries de voitures, pourrait y contribuer)
  • partage de cette énergie (en peer to peer de type réseau internet)
  • déplacement non carboné (voiture électrique..).

Avec les maisons bois que nous construisons, nous avons les 2 premiers point de cette transition vers une économie hors pétrole. Nos maisons sont très isolées et nombre d’entre elles ont recours à des énergies renouvelables (souvent du solaire).

Le stockage de l’énergie reste problématique, même si des scenarii à base d’hydrogène ou de turbinage  sont évoqués. Mais la voiture électrique pourrait être une part de la solution en utilisant la batterie du véhicule en tampon et surtout en ré-utilisant les anciens packs de batteries (sous 80% de puissance de stockage) dans les maisons.

Mais voilà, si rouler vert était jusqu’à présent possible pour des usages urbains ou péri-urbains, une voiture électrique n’était pas facilement envisageable pour moi et pour tous les habitants des campagnes devant faire 3 ou 4000 km tous les mois.

De plus en plus, cette utilisation “intensive” d’un véhicule électrique devient possible et le rêve de rouler vert, zen et dé-carboné s’approche.

rouler vert rouler vert rouler vert

Avant  la BMW i3, il y a eut la Tesla S. Belle voiture, technologie de pointe (autonomie de plus de 500 km et performances d’une M5). Jusqu’à présent c’était une voiture assez exotique, un rêve lointain. Mais maintenant la présence de cette voiture s’approche. Sur Aix en Provence, une société loue cette voiture (pour l’instant avec chauffeur) et à Marseille, un propriétaire (ACDC sur le forum http://www.automobile-propre.com/) vient de réaliser le 1er Marseille-Paris en voiture électrique dans la journée.

Alors bien sûr la Tesla est une voiture encore couteuse (entre 65 000 et 90 000 €), mais ce test permet de vérifier qu’au quotidien garer un véhicule électrique contre sa maison en bois devient possible (et souhaitable !). Tesla prépare une berline moins chère pour le continent européen (la modèle E), GM envisage également pour 2016 une voiture plus petite que la Volt (avec 300 km d’autonomie électrique + un moteur d’appoint), bref la brèche est ouverte.

rouler vert rouler vert

Alors cap sur 2020 avec des maisons bois passives voir positives en énergie (BEPOS) et une voiture permettant de rouler vert.

pour en savoir plus : http://www.maisoncotesud.fr/voiture-ecologique-maison-bois/