Architecture Marseille

Voir Marseille !

L’architecture à Marseille a été marquée cet année par l’émergence du MUCEM de l’architecte Rudy Ricciotti. Ce bâtiment est magnifique et il a attiré les regards vers la préfecture des Bouches-du-Rhône et a contribué à redonner à la ville une façade maritime.

Toutefois l’architecture de Marseille est riche de nombreuses réalisations (le Palais Longchamp, la tour CGM…). L’un des bâtiments les plus important est pourtant peu visité et parfois même ignorée. Cet immeuble fut même longtemps raillé par les Marseillais qui lui ont attribué le doux nom de “maison du Fada” !

la cité radieuse

Cet immeuble, “la cité radieuse” a été pensé par un des architectes les plus marquant du XXéme siècle Charles-Edouard Jeanneret, (Le Corbusier). Il est la réalisation d’une vision et d’un travail de 20 ans sur le logement collectif et l’urbanité.

le corbusier

Architecture vivante :

la cité radieuse  la cité radieusela cité radieuse la cité radieuse

Le programme, toujours d’actualité, peut-être résumé en lumière et espace. Répondant à un appel d’offre de l’immédiate après-guerre, Le Corbusier va mettre en œuvre son concept de cité jardin. L’idée est de rendre de l’espace à la ville, à la vie en densifiant les bâtiments pour pouvoir les éloigner les uns des autres. L’espace ainsi gagné doit être dans son esprit consacré aux jardins, espaces verts…

Pour obtenir cette densité d’habitation l’architecte augmente les dimensions de sa cité par rapport aux constructions de l’époque (environ 10 m de profondeur pour 25 m de haut). Il propose avec la Cité Radieuse un immeuble de 24 m de large et 56 m de hauteur (soit 18 niveaux) sur plus de 130 m de long. Le volume ainsi multiplié par 4 permet de réaliser un “village”, une unité de 337 logements abritant 1600 habitants.

la cité radieuse

La largeur de l’immeuble et son orientation Est-Ouest offre à l’architecte la possibilité de réaliser des appartements traversants et profonds  bénéficiant des vues et de la lumière des 2 façades. Une des grandes originalités de l’habitation provient de cette organisation. En effet, pour distribuer ces appartements traversants, Le Corbusier organise des circulations, des rues intérieures qui parcourent longitudinalement le bâtiment. Pour pouvoir “enjamber” ces rues intérieures, les appartements ont 2 niveaux et rappellent ainsi aux habitants la vie dans les villas. L’espace est ainsi organisé autour de nivaux comportant 3 étages. Celui du couloir est enserré par les appartements qui le jouxtent et qui passent sur et sous lui. Les habitants disent qu’ils vivent dans un appartement montant ou descendant par rapport à cette circulation commune.

Construire la vie

la cité radieuse la cité radieuse

Dès le départ la “maison du fada” est organisée comme une entité autonome. Elle abrite donc des commerces (boulangerie, alimentation..) et des services (école, hôtel, crèche..). Il reste des travailleurs dans la cité avec en particulier une librairie spécialisée en architecture “Imbernon”, un hôtel “Le Corbusier” et un restaurant “le ventre de l’architecte” mais aussi une agence immobilière, un cabinet d’architecture….

hotel le corbusier                       le-ventre-de-l-architecte-marseille-1309405131

Il est donc possible de visiter la cité ( avec Djamila Ouzebiha qui vous guide du mardi au samedi à partir de 14h30 –0491138906– ). Il est également possible de visiter un appartement meublé de façon originale (1950), mais aussi de passer une nuit dans l’hôtel ou même de louer un des appartements proposé en court séjour (contacter l’agence immo au 0491325166 ou www.espace-atypique.com).

 

le modulor le corbusierIl existe de nombreux sites et livres sur le Corbusier et son parcours mais je vous propose de passer par les sites des habitants du Corbusier à Marseille www.marseille-citeradieuse.org.

Vous qui passez par Marseille, faites le détour vous ne serez pas déçu par ce bâtiment qui est emblématique de l’architecture du 20eme siècle.

Le Corbusier a construit en bois

Pour la petite histoire, Le Corbusier, qui est l’architecte du béton brut et qui a porté l’art de ces bâtiments collectif de Marseille à Chandigarh a construit en 1952 une maison en bois, un cabanon plutôt, en bardage de  pin à Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes 06).

C’est auprès de cette cabane de bois qu’il repose à jamais.

 

 

 

 

 

 

Lectures du Bois de décembre

 

lecture maison bois

J’ai pris un peu de retard pour cette revue de mes lectures  du bois de décembre. Les derniers jours de l’année ont été mouvementés entre les fêtes et surtout les pluies qui ont perturbé les chantiers ! Voilà donc ce que j’ai pu lire :

lecture maison boisArchitecture Bois :

Tout d’abord lecture du n° 59 du magazine Architecture Bois que Maxime Kouyoumdjian-Simonin et son équipe nous proposent avec entre autres articles,

  • le chauffage au bois (quel appareil, pour quelle maison, quel utilisateur.. mais aussi la RT 2012, les granulés le label flamme vert)
  • de belles réalisation (une grande ossature bois dans le calvados, une maison témoin de WeberHaus -je vous reparlerai bientôt de leur parc de visite près de Strasbourg-, un loft en Bretagne et bien d’autres maisons avec à chaque fois des dessins, des plans.
  • la plus grande école en bois construite en France, avec tout de même 9500 m² de bâtiment. Cette école dessinée par l’agence d’architecture r2k de Grenoble est visible sur la commune de Limeil-Brevannes et accueille des enfants pour sa seconde année.
  • un carnet de chantier sur une maison construite panneaux de bois massif contrecollé et revêtue d’un bardage en Douglas huilé. J’aime bien les carnets de chantiers  et c’est un exercice que nous pratiquons régulièrement et que vous pouvez retrouver sur notre site internet.
  • enfin un reportage de Laurène Delion sur une maison témoin (sté concept et construction bois en Charentes), qui m’a permis de relire l’adage “ce sont les cordonniers les plus mal chaussés”, car oui Laurène, nous aussi, nous attendons notre maison témoin (merci à tous nos clients, pour le temps et les visites qu’ils nous accordent dans leurs maisons..).

abanes une pièce en plus maison boisCabanes : une pièce en plus

Un beau livre aux éditions “Chêne” qui présente et fait rêver sur ces petits coins de liberté dans nos jardins. Un peu de retour en enfance, d’envies de Robinson et quelques planches, c’est le cahier des charges de ces constructions….

Il y en a pour tous les goûts. Des Lofts, des simplissimes, des cabanes design ou rupestres… Faites votre choix !

AFCOBOIS Maison bois cote sudConstruction Bois :

C’est Afcobois qui nous offre cet opuscule co-réalisé avec OPP-BTP.  C’est une synthèse technique de notre travail et de son organisation. L’objectif de cet ouvrage est d’aider toutes les entreprises à organiser les ateliers et les chantiers. Ce long travail d’analyse et de rédaction réalisé avec les entreprises.

“Au travers de cette ouvrage, nous avons donc recensé les moyens, les matériaux et les méthodes employés, en associant le prévention à toutes les étapes de la réalisation, depuis la conception en bureau d’étude jusqu’à la mise en œuvre  sur site.

L’objectif étant de démontrer, au travers de pratiques d’entreprise, que la réussite des opérations, la qualité des réalisations et le bien-être au travail dépendent essentiellement d’une préparation réfléchie, du choix des moyens et de l’implication des différents acteurs tout au long du processus de la construction.”

En Bref organisation et sécurité c’est la leçon principale de cette lecture !

Disponible auprès d’AFCOBOIS pour tous les adhérents et en librairie

(ISBN : 978-2-7354-0455-1)

http://www.afcobois.fr/particulier/pourquoi_choisir_le_bois/index.html

zero pour l'éternite zero pour l'éterniteZéro pour l’éternité :

C’est un manga, un très beau manga ! Écrit par Naoki Hyakuta et dessiné par Souichi Sumoto en noir et blanc.

C’est l’histoire de Kentarô, un jeune homme étudiant perdu dans sa vie qui va devoir, puis aimer enquêter sur la vie de son grand-père qu’il n’a jamais connu. Ce grand-père c’est Kyûzô Miyabe, un aviateur japonnais durant la 2ème Guerre Mondiale.

zéro pour l'éternité zéro pour l'éternité zéro pour l'éternité zero pour l'éternité

zéro pour l'éternité

Vous pourrez suivre les entretiens de ce jeune homme avec les anciens camarades de Miyabe. d’évocations en souvenirs vous pourrez découvrir la vie de ces pilotes et le devenir de Miyabe, son évolution et sa ressemblance avec son petit fils…

C’est vraiment une série formidable (5 volumes, dont 4 parus) que je vous conseille vivement. les dessins sont clairs et vifs, personnages et avions sont très bien exécutés et le jeux des cases est parfait. Les amoureux du Mitsubishi A-6M dit “Zéro”, ne pourrons pas résister !! (éditions Delcourt)

A bientôt pour les lectures du Bois de Noël !!!

Stéphane

Maison Starck

Philippe STARCK aime les maisons depuis longtemps et les maisons en bois aussi.

starck blog la maison bois cote sud

Starck est un extraordinaire metteur au monde, designer, architecte, professeur, animateur, rêveur, tout à la fois et sans doute plus. C’est un être attachant et intriguant. Il l’est pour moi du moins.

Starck travaille depuis 2009 sur un projet de maison en bois avec la société RIKO (spécialisée dans la pré-fabrication de structure bois en Slovénie). L’objectif était ambitieux. Il s’agissait de pouvoir construire à grande échelle des maisons en bois écologiques, technologiques pour un budget d’environ 1000 € le m² et en 2 mois !

starck blog la maison bois cote sud starck blog la maison bois cote sud

Je vous avoue que je ne savais pas trop quoi en penser balancé entre une la crainte d’un concurrent de poids (je vis tout de même en bâtissant des maisons en bois, et nos tarifs sont plutôt entre 1500 et 2500 € le m²) et une curiosité sans bornes pour ce projet.

Le concept de la maison bois en série et à bon prix date au moins de la fin de la seconde guerre mondial (reconstruction, industrialisation des process, Chalandonnettes…). Il y a eu bien des tentatives (Ikéa dernièrement encore) mais, il faut le constater, pas encore de grosses réussites.

Mais un projet de maison Starck ! c’est tout de même intéressant, intimidant. Tout d’abord parce que l’architecte a beaucoup aménagé d’espaces (le Café Coste et sa chaise bien sûr, les salons privés de l’Élysée à la demande de François Mitterrand, le restaurant du Peninsula, des Hotels, des boutiques…….). Qu’il a aussi construit  (L’ENSAD à Paris, la maison de P. Arango à Madrid, Le Moult…) et sans doute dessiné au moins un objet qui vous est proche (brosse à dent, baignoire, moto, robinet, presse agrume….). Vous êtes peut-être même en train de me lire sur une chaise qu’il a diffusé (Lord yo, Miss trip, Louis gost, toy…..).

starck blog maison bois cote sud starck blog la maison bois cote sud starck blog la maison bois cote sud

Enfin il faut que je vous dise que ma première maison en bois, l’inspiratrice, la genèse de ma vocation c’est à Starck que je la dois. Mes premières rêveries sur l’architecture en bois je les ai faites devant la maison Starck dont les plans étaient vendus dans un coffret par les “3 suisses”. J’en avais envie et je trouvais la maison (une ossature en poteau-poutre bois) magnifique, magique…

starck blog la maison bois cote sud starck blog la maison bois cote sud

https://youtube.com/watch?v=k51MievZPCw%3Ffs%3D1

Alors quand j’ai entendu Starck annoncer ce projet j’étais …. fébrile. Pendant 3 ans, silence radio ou presque. Pas d’infos, peu de communications…. Dans notre société nous concevons une maison en quelques semaines et il nous faut pour la bâtir de 6 à 8 mois ( nous avons une chaine de production assez sympa et un bureau d’étude bien motivé ). Alors j’ai pensé à un arrêt du projet par la société de construction Riko ou par le cabinet d’architecture +Starck.

starck blog la maison bois cote sud

Et bien non, le projet vient de refaire surface dans les pages du moniteur (c’est notre bible dans le bâtiment http://www.lemoniteur.fr).

Si le projet et les esquisses sont bien griffés, avec un coup de dessin sympa, l’ensemble n’est pas aussi poétique et fédérateur que l’isba forestière d’antan. Enfin, J’accroche moins.

Mais surtout le concept a été totalement vidé de sa promesse initiale :

  1. accessible  = 1000 € le m²,
  2. technologique = 2 mois de construction,
  3. pré-fabriquée = reproductible en masse

Car l’article de Dora Courbon indique que le constructeur (http://www.starckwithriko.com/) table sur une 1ére maison témoin pour :

  1. un prix de 2600 à 4500 € le m² = c’est pas très accessible
  2. 8 mois de constructions = c’est la grosse moyenne dans les constructions bois
  3. des surfaces de 145 a 385 m² = c’est moins de 12 % des maisons construites.

Nous sommes loin du projet initialement présenté et avec ce prix, il risque d’y avoir peu d’amateurs pour une maison sur catalogue.

starck blog la maison bois cote sud

starck blog la maison bois cote sud

Toutefois, Philippe Starck continuera à me faire rêver et si vous connaissez un possesseur d’une des boites maison Starck 3 suisses… je suis preneur !!!

Stéphane

publicitaires et maisons bois

Les publicitaires aiment les maisons bois :

publicitaire maison bois publicitaire maison bois publicitaire maison bois

Les maisons en bois plaisent de plus en plus et l’image de nos maisons en bois massif pénètrent le quotidien de tous. Les magazines d’architecture en parlent, les émissions de TV en montrent et de plus en plus de familles souhaitent construire leur maison en bois.

L’image des maisons en bois massif gagnent également nos esprit au travers des publicitaires qui apprécient eux aussi nos constructions. Pour les publicitaires, les maisons bois possèdent des qualités qui les rendent désirables :

  • les maisons bois sont esthétiques
  • les maisons bois sont modernes
  • les maisons bois sont écologiques
  • les maisons bois sont confortables
  • les maisons bois sont intemporelles et indémodables
  • les maisons bois sont saines
  • les maisons bois sont intelligentes.

Aussi, les propriétaires de maison en bois massif et les constructeurs bois  (maison bois coté sud, biospeedhome..) sont de plus en plus sollicités par des agences pour louer nos maisons. Les durées des tournages ou des shoots photos,  vont de quelques heures à une semaine. Exceptionnellement une maison est demandée par les agences publicitaires pour plusieurs mois (C’est actuellement le cas pour une maison en bois massif en Belgique en vue du tournage d’une série télé). Parfois, les maisons sont repeintes, ré-aménagés ou modifiés en profondeur. Dans ces cas, les habitations sont remises en état par les équipes de décorateurs en fin de tournage ou laissés avec ces nouvelles décorations lorsque les propriétaires le souhaitent.

Cette façon originale de valoriser sa maison est très encadrée (droit d’image, contrat de location meublée…) et très sûre. Aussi si vous aussi, vous avez une maison en bois, que vous souhaitez la partager avec une équipe de tournage et en tirer des revenus importants, contactez nous et nous vous enverrons un dossier de bookeurs à remplir (photos, localisation, périodes possibles, plans) comme l’ont fait certains de nos clients.

http://www.maisonboiscotesud.com/contact/

voilà ce que cela peut donner pour la publicité Renault VE

ou celle d’Ikéa

http://www.youtube.com/watch?feature=player_profilepage&v=uvn2w78a_GM

Devant le nombre de maisons en bois que nous construisons et qui vont être financées par une part de location (dans le Var, les Alpes-Maritimes et les Bouches du Rhône) nous envisageons de créer un site spécifique pour cela. Nous vous tiendrons au courant au plus vite si vous avez envie de louer votre maison ou au contraire si vous avez la curiosité de gouter à la douceur de la vie dans une construction en bois.

construire bois-rouler vert

Construire en bois c’est beau, c’est écologique, alors si on pouvait rouler vert en plus !!

rouler vert

rouler vert

Garer une voiture électrique à coté d’une maison en bois, la recharger (au moins partiellement avec des panneaux photovoltaïques) et l’utiliser au quotidien pour travailler, aller contrôler nos chantiers, rencontrer les architectes et venir discuter avec vous de vos projets, ce serait tout de même formidable.

On pourrait approcher les 5 piliers du développement futur évoqué par Jéremy Rifkin dans son dernier livre “la troisième révolution industrielle” aux éditions les liens qui libèrent. Les 5 piliers de de cette nouvelle ère industrielle seraient  :

  • chaque bâtiment est autonome en énergie (efficacité énergétique -d’où l’intérêt d’une maison en bois–  et production autonome).
  • production d’énergie renouvelable (éolien, co-génération, photovoltaïque…)
  • stockage de cette énergie (les batteries de voitures, pourrait y contribuer)
  • partage de cette énergie (en peer to peer de type réseau internet)
  • déplacement non carboné (voiture électrique..).

Avec les maisons bois que nous construisons, nous avons les 2 premiers point de cette transition vers une économie hors pétrole. Nos maisons sont très isolées et nombre d’entre elles ont recours à des énergies renouvelables (souvent du solaire).

Le stockage de l’énergie reste problématique, même si des scenarii à base d’hydrogène ou de turbinage  sont évoqués. Mais la voiture électrique pourrait être une part de la solution en utilisant la batterie du véhicule en tampon et surtout en ré-utilisant les anciens packs de batteries (sous 80% de puissance de stockage) dans les maisons.

Mais voilà, si rouler vert était jusqu’à présent possible pour des usages urbains ou péri-urbains, une voiture électrique n’était pas facilement envisageable pour moi et pour tous les habitants des campagnes devant faire 3 ou 4000 km tous les mois.

De plus en plus, cette utilisation “intensive” d’un véhicule électrique devient possible et le rêve de rouler vert, zen et dé-carboné s’approche.

rouler vert rouler vert rouler vert

Avant  la BMW i3, il y a eut la Tesla S. Belle voiture, technologie de pointe (autonomie de plus de 500 km et performances d’une M5). Jusqu’à présent c’était une voiture assez exotique, un rêve lointain. Mais maintenant la présence de cette voiture s’approche. Sur Aix en Provence, une société loue cette voiture (pour l’instant avec chauffeur) et à Marseille, un propriétaire (ACDC sur le forum http://www.automobile-propre.com/) vient de réaliser le 1er Marseille-Paris en voiture électrique dans la journée.

Alors bien sûr la Tesla est une voiture encore couteuse (entre 65 000 et 90 000 €), mais ce test permet de vérifier qu’au quotidien garer un véhicule électrique contre sa maison en bois devient possible (et souhaitable !). Tesla prépare une berline moins chère pour le continent européen (la modèle E), GM envisage également pour 2016 une voiture plus petite que la Volt (avec 300 km d’autonomie électrique + un moteur d’appoint), bref la brèche est ouverte.

rouler vert rouler vert

Alors cap sur 2020 avec des maisons bois passives voir positives en énergie (BEPOS) et une voiture permettant de rouler vert.

pour en savoir plus : http://www.maisoncotesud.fr/voiture-ecologique-maison-bois/