Noël en Alsace

On peut aller à Strasbourg pour bien des raisons. En cette saison c’est souvent les marchés de Noël qui attirent le plus. Mais on peux aimer l’Alsace pour sa cuisine et ses restaurants, ses paysages, sa route du vin, ses habitants…. mais il y a aussi son architecture et ses maison en bois.

L’Alsace est une terre traditionnelle de la construction bois. Depuis des centaines d’années les compagnons charpentiers bâtissent, assemblent et même déplacent des maisons et des fermes en colombage. Le colombage est la technique ancestrale de construction et de nos jours encore, d’anciennes maisons subsistent dans la ville de Strasbourg et tous les villages alsaciens. Certaines ont un demi-millénaire d’existence et sont toujours habitées.

Alsace la maison bois côté sudAlsace la maison bois côté sud

Mais la construction bois en Alsace n’est pas qu’une histoire de passé, de nombreuses réalisations voient le jour partout. Les Alsaciens sont très attachés aux performances écologiques et thermiques des maisons bois. Le grand Est reste d’ailleurs la première région de construction des maisons bois devant le Rhône-Alpes, avec 20 % des maisons construites en bois.

Alsace la maison bois cote sud Alsace la maison bois cote sud Alsace la maison bois cote sud Alsace la maison bois cote sud

C’est une bonne ballade pour voir des maisons qui durent, qui durent…

Ecowatt PACA

Signature-EcoWatt-PACA-2

La région PACA est situé en bout de ligne d’approvisionnement électrique avec pour premières centrales celles de la vallée du Rhône, du Verdon et des Bouches du Rhône. Pour le moment une seule ligne électrique de 400 000 volts relie le var, les Bouches du Rhône et les Alpes-Maritimes au reste du réseau électrique Français. Il est prévu depuis de longues années que cette ligne soit doublée (projet de jonction Boutre-Carros). Cette ligne est repoussée, surtout en raison de son impact visuel dans la zone touristique du Verdon, du Haut Var et des Alpes-Maritimes. Tant qu’une solution de bouclage et de secours n’est pas en place, nous sommes  à la merci d’une panne, ou d’une surcharge de cette ligne qui dessert Toulon,Cannes, Nice… Il faut savoir que malgré nos efforts pour concevoir et fabriquer des maisons en bois de plus en plus économes en énergie, le parc des habitations et l’augmentation des usages fait que la région PACA voit sa consommation d’énergie augmenter régulièrement (en PACA le consommation est supérieure de 28% à ce qu’elle était en 2008). Cela crée des tensions sur le réseau en été (la région PACA est touristique et très climatisée) et en hiver (la région PACA est assez mal équipée en chaudières gaz, bois.. et a une utilisation massive de l’effet joule – convecteurs- et PAC).

ecowatt

La région PACA fait des efforts pour compenser cette dépendance énergétique et diminuer ce risque de black-out. Ainsi après d’autres villages du Var comme Trigance, Vinon-sur-Verdon.., mon village de Cotignac s’est équipé d’un parc photovoltaïque de 3 MW ( soit 3 000 000 de kwh) sur plus de 2 ha. Toutefois, si cette énergie solaire nous permet d’arriver à un équilibre en été, il n’en est pas de même en hiver.

ecowatt ecowatt

En effet les pointes de demandes électriques se situent entre 19 et 20 h, au moment ou les panneaux solaires ne produisent plus et ou lumières et chauffages explosent au retour des habitants dans les maisons. Alors fort du principe que chaque watt non utilisé participe à passer ces moments à risque de coupure, Ecowatt PACA revient sur vos écrans cette année encore. Ecowatt PACA a pour vocation de diffuser un état du réseau électrique sur les prochains jours (un peu comme Bison Futé sur nos routes) afin que chacun puisse avec quelques trucs et astuces simple participer à ce que notre région.

ecowatt
Aller visiter le site et faites passer le message autour de vous…

http://www.ecowatt-paca.fr/

 

Géophysique

La géophysique vient de faire une entrée spectaculaire sur notre dernière réunion de chantier.

Nous nous  sommes retrouvés  à Nice sur le terrain de notre prochain chantier, pour valider avec les futurs propriétaires et leur architecte l’ensemble des réseaux fluides (électricité, plomberie, ventilation et chauffage). C’est un travail assez long, minutieux qui consiste à trouver un équilibre entre les envies des futurs habitants, les possibilités techniques, le budget de construction et aussi les nécessités imposées par l’étude thermique RT2012.

chantier Nice

Cette réunion a débuté avec une petite heure de retard, car nous avons pu profiter de la présence sur le site d’une équipe de techniciens en géophysique en plein travail.Cette étude géophysique complémentaire et novatrice a été demandée pour optimiser les appuis de la maison que nous allons construire. Nous sommes sur un terrain en forte pente qui domine, à Nice, la vallée du Var et le nouveau stade Allianz Aréna. Ce terrain est réputé instable et difficile ce qui a conduit a prendre de nombreuses précautions (fondations profondes, tirants de retenu, traitement des eaux pluviales drastiques, murs de retenu et bien sûr une maison légère en ossature bois). Tout ceci à bien sûr un coût important, et il est toujours plus agréable d’utiliser son argent pour des éléments de confort, de design et d’écologie que dans des M3 de béton et des mètres de pieux. Aussi, l’ingénieur structure et l’architecte travaillent pour faire mieux, avec moins.

géophysique

C’est dans ce but qu’une étude géophysique et sismique du terrain a été demandée. Ce matin donc, nous avons pu découvrir le travail d’une équipe utilisant un matériel que je ne connaissait pas. Il s’agit de réaliser une étude géophysique et une “image sismique” du sol au travers d’une ligne de capteurs, d’un générateur de choc et d’une centrale d’interprétation. Les techniciens installent une série de capteurs fichés dans la terre à équidistance et reliés à un câble sismique, lui même connecté à un monitoring de mesure de  vibrations. Les techniciens génèrent ensuite des chocs qui sont interprétés et enregistrés pour déterminer les différentes strates du terrain et le comportement de ce terrain en cas de mouvement et de séisme. Seul les mesures sont prises sur place et un rapport géophysique nous sera transmis dans quelques jours, après analyse et interprétation.

géophysique géophysique2 géophysique géophysique

http://www.abemfrance.eu/fr/produits/sismique/31-daqlink3

Toutefois, les premiers résultats semblent favorables et nous espérons tous pouvoir réduire le budget et la complexité des fondations de la maison.

Après cet étonnant intermède technique, et ce rapide cours de sismologie et de géophysique, nous avons pu avec Frédéric (plomberie et chauffage) et Georges (électricité) étudier l’ensemble de la maison et préparer l’ensemble des réseaux et leurs interfaces. Pour cette maison nous répondrons aux besoins de l’étude du thermicien avec un chauffage au bois (insert), une PAC air-air à haut rendement et un chauffe-eau thermodynamique lié à la VMC. Nous nous retrouverons tous pour une dernière réunion technique avant que nous commencions, dans notre usine Belge, la fabrication des murs.

 

 

 

 

Etude de marché

images

Le marché de la construction :

Loïc de Saint Quentin secrétaire général de l’association des constructeurs de bâtiments en bois nous a présenté l’étude sur le marché de la construction en France. Cette étude de marché porte sur l’année 2012 et fait suite à une étude xerfi de 2011. Cette étude nous renseigne sur les évolutions de la construction bois dans un marché de la construction fortement impacté par la crise depuis 2008.

Les enseignements de cette étude de marché :

para1

1 : il y a en France 2197 entreprises en lien direct avec la Construction de maisons en bois dont 10 % seulement  sont déclarés en tant que constructeur de maisons bois (code APE 4120 A). Les entreprises sont plus grandes en taille et plus industrielles à l’est de la France, qui est nous le verrons la première région de construction également. Ce que nous constatons sur cette étude, nous le vivons également au sein de l’entreprise puisque notre partenaire Belge et les usines qui nous préparent les bois sont positionnées à quelques encablures de Metz. Il est a noter que c’est un métier qui se structure puisque l’étude de marché indique que 80 % du marché est réalisé par des entreprises de plus de 10 salariés, ce qui est logique au vu de la technicité des murs actuels et du % de plus en plus important  de la conception en usine de ces murs. Chez nous également la plus grosse part du travail est préparé sur notre chaine de coupe et la maison arrive sur le chantier prête à être montée.

para2

2 : Le marché de la construction bois s’est élevé en 2012 d’après l’étude de marché a un peu plus de 2 milliards d’euros. Ce chiffre d’affaire est tout d’abord en baisse. Ce n’est un secret pour personne, le marché de la construction et encore plus de la construction de maisons individuelles est en berne.  De 2011 à 2012 le nombre de maisons construites est passé de 139 000 à 119 000 soit une baisse de 15 % de ce marché. C’est sévère et  l’année 2013 ne sera pas meilleure est sans doute même plus rude. La construction de maisons en bois se porte mieux (enfin, moins mal) puisque nous enregistrons sur 2012, 14 300 constructions contre 15 700 en 2011 soit 9% de diminution.

De ceci nous pouvons tirer 2 conclusions, la première, la plus triste, c’est la première fois que moins de maisons en bois ont été construites d’une année sur l’autre, ce qui traduit que notre technique de construction a été impacté également par la crise. La seconde, plus heureuse est que la construction bois résiste à ce choc et que les parts de marché du  bois dans la maison individuelle continuent d’augmenter. En clair, dans un paysage morose, la maison bois émerge comme une alternative au tout béton.

para3

3 : Ces parts de marché dans la construction de maisons individuelles (en diffus) sont très variables d’une région à l’autre. Ainsi, si la moyenne des maisons en bois en France est de 12 % des constructions, ce chiffre grimpe à 20 % dans le grand Est (Alsace, Lorraine, Jura..), presque autant dans le Rhône-Alpes (les zones de montagne doivent bien aider à ce chiffre). Le reste du pays est globalement proche de la moyenne avec 10 % en région parisienne et dans l’Ouest, 12 % de pénétration dans le Centre , le sud Ouest..

Le petit poucet Français de la construction bois (avec 806 maisons en bois pour 2012, sur 14 300 en tout ) est d’après cette étude de marché sur la construction bois est le Sud, la façade méditerranéenne avec moins de 6% de construction bois pour les régions PACA et Languedoc-Roussillon. En clair de Nice à Perpignan, il y a encore des marges de progression énormes (nous pourrions doubler le nombre de mises en chantier pour n’être qu’à la moyenne). C’est d’autant plus important que la maison bois trouve naturellement sa place dans le cadre maritime ou forestier de notre région. Nous y travaillons et nous comptons aussi sur vous pour parler de la maison bois et dire qu’ici aussi c’est possible !

para4

4 : Autre analyse intéressante, la répartition des techniques de construction est assez simple : 73 % des maisons sont construites en ossature bois, 16 % en poteau poutre, le reste des techniques se partageant les 11 % restant. Ainsi le bois massif empilé, isolé par l’extérieur représente 5 % des constructions neuves. Au sein de notre entreprise la proportion est renversée puisque la grande majorité de nos maisons sont en bois massif.

para5

5 : il est à noter que la quasi totalité des maisons construites sont suivant l’étude de marché de France Foret Bois réalisé avec des bois à l’origine certifiée (92 %) ce qui est très bien pour le bilan carbone de la planète, mais aussi pour la gestion des forêts et les emplois dans la sylviculture.

http://www.franceboisforet.fr/

L’an prochain, nous devrions avoir une confirmation de l’implantation de la maison bois dans le paysage Français, (la RT 2012 aidant), avec sans doute encore moins de maisons puisque les mises en chantier en 2013 des maisons individuelles va atteindre les – 15 % et que les permis déposés diminues de 23 % ! Ce pronostic peu réjouissant va bien devoir s’éclaircir prochainement car les loyers continuent à monter sous l’effet ciseau de la baisse des mises en chantier avec la hausse des besoins de logements (démographie, familles mono-parentales…).

Les derniers chiffres 2013 !

Autant le dire les derniers chiffres que vient de publier le moniteur d’après une étude du cabinet Caron ne poussent pas à l’enthousiasme.  Après une année 2012 difficile, 2013 a confirmé la tendance avec une nouvelle baisse de la vente de maison individuelle  de 19% (pour arriver a 108 000 maisons). La baisse est la plus importante dans l’ouest du pays (30 %), dans l’est et en région PACA la baisse n’est que de 12 % et l’Ile de France est quasiment stable (-4%).

diagramme des ventes de mi
courbe de vente des maisons individuelles en France pour 2013

La chute est rude !

Pour ne pas améliorer la situation l’arrivée effective de la RT 2012 a fait croitre les prix de réalisation d’environ 9 % sur cette période. L’augmentation de ces prix, un avenir peu lisible et un resserrement des  conditions d’accès au crédit ont fait disparaitre du marché une part des primo-accédants (38 000 maisons de moins).

Le seul marché en développement est celui des 2ème ou xème acquisitions par des clients de 50 à 59 ans (2 183 maisons de plus).

Prix moyen :

Autre enseignement de cette dernière étude, le niveau moyen du marché de la construction. Ainsi en 2013 la surface moyenne construite est de 115 m² en maison individuelle pour un budget de 154 000 € (soit 1340€  TTC le m²). Il faut également noter que le coût moyen du terrain est de 125 000 € en zone urbaine et de 64 500 € en campagne. C’est loin de du coût, d’acquisition du foncier dans la région PACA.

En seconde accession la moyenne est logiquement plus importante avec 128 m²  bâti pour 195 000 € (soit 1523 € le m²).

La construction en 2014 ?

La tendance à la baisse devrait perdurer. Toutefois, sans pouvoir espérer de retournement de tendance, la glissade devrait être limité à 5% (soit 102 000 constructions pour je le rappelle 139 000 en 2011 – cela fait un déficit de presque 40 000 maisons !!!-). Cette baisse qui serait la traine de l’année 2013 nous fait espérer une quasi stabilité en région PACA… Nous allons nous atteler à ce présage… heureux  !

 

 

 

 

 

Afcobois

afcobois

La Maison Bois Coté Sud (sarl LMBE) est une entreprise adhérant à la Fédération Française du Bâtiment et depuis 3 ans à l’Association Française des Constructeurs Bois (Afcobois).

Nous ne pouvons pas participer souvent aux manifestations ou aux actions d’Afcobois, à cause de notre planning et de la distance PACA / Paris. C’est dommage, car les discussions avec nos collègues constructeurs et les différents spécialistes intervenant sont souvent riches de savoirs.

Aujourd’hui c’est Afcobois qui est venu en Provence, à Avignon, pour une journée d’information sur l’année écoulée et de formation dans les locaux du groupe Siniat (plaques de platre, bardages…). La journée a été animée par Loïc de Saint Quentin (président d’Afcobois) et Philippe Marcaillou de Siniat.

http://www.afcobois.fr/particulier/trouver_constructeur_afcobois/provence_alpes/

http://www.siniat.fr/prescription/habitation/

Aussi, je me suis retrouvé avec une vingtaine de constructeurs issus de la grande région sud (Cadenet à côté d’orange, Pélissanne, Salon de Provence, Aix en Provence, Marseille, mais aussi l’Ardèche et le sud ouest). La journée était organisée en deux modules.

photo3 photo

Le matin : Bilan de l’année et présentation d’une étude sur la construction bois en 2012 ; Présentation des solutions Afcobois pour la maison à coût maitrisée – maisons Pénium- ; Présentation des programmes de formation continue (juridique, gestion de chantier, relations clients/entreprise et client/responsable chantier….) ; enfin une présentation des contrats CCMI, loi de 1990, proposés par Afcobois.

L’après-midi : présentation des solutions de cloisons sèches Siniat (plaques de platres et bardages) ; l’acoustique dans la construction bois, les règles dans la maison individuelle, le collectif et les écoles et les techniques possibles avec les avancées récentes du laboratoire d’essai d’Avignon ; La protection incendie dans la construction en ossature bois avec le futur DTU 34-1, les différentes solutions pour répondre aux normes les plus contraignantes (retard au feu de 15 à 60 minutes pour les hôpitaux) ; la qualité de l’air dans les maisons et bâtiments publiques (COV, ventilation, recours a des matériaux A+..)

Nous avons également abordé des techniques et des produits que nous utilisons en isolation thermique  par l’extérieur (ITE), bardages Eternit, Enduits sur plaques (nous utilisons du Powerpanel, mais le siniat va tester de nouvelles plaques de gypse en extérieur.

J’aborderai avec vous chacun des points importants de cette journée, en particulier le marché de la construction de maisons bois en 2012 en France et dans le Sud (PACA, Languedoc-Roussillon), la protection au feu des constructions, le confort acoustique dans une maison en bois et la qualité de l’air intérieur.

Stéphane